Accueil » Nike achète un fabricant de baskets virtuelles

Nike achète un fabricant de baskets virtuelles

Nike achète un fabricant de baskets virtuelles

En novembre, Nike a lancé son univers Nikeland dans le métavers en s’associant à la plateforme de jeux vidéo Roblox.

Nike Inc. acquiert une entreprise d’objets de collection virtuels et s’enfonce davantage dans le métavers.

Le géant des vêtements de sport a accepté d’acheter RTFKT, une entreprise fondée en 2020 qui crée des produits numériques comme des baskets et utilise la technologie blockchain pour garantir l’authenticité, selon un communiqué publié lundi. Les termes financiers de la transaction n’ont pas été divulgués.

« Cette acquisition est une autre étape qui accélère la transformation numérique de Nike », a déclaré le directeur général John Donahoe dans le communiqué. « Notre plan est d’investir dans la marque RTFKT, de servir et de développer leur communauté innovante et créative et d’étendre l’empreinte et les capacités numériques de Nike. »

Nike a tracé son avenir numérique au cours des derniers mois. Fin octobre, elle a déposé sept demandes auprès de l’Office américain des brevets et des marques pour protéger ses marques dans les « biens virtuels téléchargeables » et les services connexes. En novembre, elle a lancé son monde Nikeland dans le métavers en s’associant à la plateforme de jeux vidéo Roblox, où les utilisateurs peuvent jouer à des jeux et équiper leurs personnages d’articles Nike numériques.

Les mondes virtuels tels que Roblox attirent de plus en plus l’attention et les investissements des marques de mode et d’habillement, car ces plateformes permettent aux entreprises d’entrer en contact avec des utilisateurs plus jeunes et de faire connaître leurs produits.

Nike a déclaré que les conditions de l’acquisition ne seraient pas divulguées.

Mais l’achat reflète l’intérêt croissant des grandes marques pour les NFT. En mai, la vente en ligne d’un sac à main Gucci a coûté plus cher que la version réelle.

L’engouement pour les produits virtuels s’explique par les prédictions fiévreuses selon lesquelles le « métavers » – une version de l’internet en réalité virtuelle – finira par remplacer le web actuel.

Le commerce de détail est l’un des secteurs qui pourrait être transformé, les acheteurs pouvant éventuellement enfiler des lunettes de réalité virtuelle pour examiner des répliques en 3D de vêtements réels.

Nike a déjà ouvert « Nikeland », un showroom virtuel sur la plateforme de jeux Roblox, où les visiteurs peuvent habiller leurs avatars avec des vêtements Nike.

De véritables objects de collection

Fondée l’année dernière, RTFKT a exploité une similitude entre les baskets et les NFT : tous deux sont souvent convoités comme objets de collection.

En mars, RTFKT aurait vendu 600 paires de baskets physiques pour 3,1 millions de dollars, mais les articles présentés comme ayant une « vraie » valeur étaient les versions NFT des baskets vendues avec chaque paire.

« Nous sommes ravis de développer notre marque qui s’est entièrement formée dans le métavers », a déclaré Benoit Pagotto, cofondateur de RTFKT, dans un communiqué publié par Nike.

Les NFT ont suscité un énorme intérêt au cours de l’année écoulée, les enthousiastes prédisant qu’ils deviendront une forme de propriété répandue.

Les sceptiques affirment que le concept est exagéré, certains NFT se négociant pour des centaines de milliers, voire des millions de dollars.